18 avril 2008

Exhortation à l'amour par la foi en Orzova

Bonjour à tous, pour couper un peu avec les élections, qui j'en suis certaine, n'intéressent que les Samaréens, je viens aujourd'hui jusqu'à vous afin de vous faire partager le discours qui fut prononcé à "l'Oecumenia". Il s'agit d'une sorte d'exhortation à l'amour chargée de spiritualisme "Orzofique", notre religion.

Brodélionne à l'Oecumenia prit la parole et dit:

"Quand j'aurais la foi la plus totale,
celle qui transporte les montagnes,
s'il me manque l'amour,
je ne suis rien.

La doctrine Orzofique, c'est la spiritualité de l'amour.

Son essence, c'est l'amour.

Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Quand j'aurais le don de prophétie, que je connaîtrais tous les mystères, et que je posséderais toute science; quand j'aurais même toute la foi, jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.

Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n'ai pas l'amour, tout cela ne me sert de rien
L'amour est patient, il n'est pas envieux;  il ne fait rien d'inconvenant, il ne cherche point son intérêt.

Il ne prend pas plaisir à l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ;

il excuse tout,il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

L'amour ne passera jamais. S'agit-il des prophéties, elles prendront fin ; des langues, elles cesseront ; de la science, elle aura son terme.

Car nous ne connaissons qu'en partie, et nous ne prophétisons qu'en partie;

or, quand sera venu ce qui est parfait, ce qui est partiel prendra fin.

Lorsque j'étais enfant, je parlais comme une enfant, je pensais comme une enfant, je raisonnais comme une enfant ; lorsque je suis devenue femme, j'ai laissé là ce qui était de l'enfant.

Maintenant nous voyons dans un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connue.

Maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, l'amour; mais la plus grande des trois c'est l'amour.

Posté par Dame Ishtar à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Exhortation à l'amour par la foi en Orzova

Nouveau commentaire